Imprimer

 

Le samedi 05 août 2017 s'est tenue la deuxième manche du concours des bagadoù de première catégorie, au stade du Moustoir à Lorient. Le Bagad termine Quinzième au général. Découvrez le détails des notes de chaque juge (ensemble, bombardes, cornemuses, batteries) sur le site de Sonerion (pdf).

Après cinq participations consécutives en première catégorie (2013, 201420152016 et 2017), le bagad retrouve donc la seconde catégorie, où il n'avait passé que trois ans (2010, 2011, 2012). 

Comme chaque année, on pouvait suivre en direct le Championnat National des bagadoù sur antourtan et France3 Bretagne. A écouter (ou ré-écouter) sur le profil Youtube du Bagad Elven :

 

Revue de presse :

La presse s'est fait l'écho de l'événement avant, pendant et après le festival :

Revue de web :

Grande parade :

Outre le Concours du samedi, le Bagad Elven intervient également le dimanche à Lorient, avec un concert en ville l'après-midi et le triomphe le soir. Mais avant cela le Bagad Elven prend part à la Grande Parade des nations Celtes le matin. Celle-ci est diffusée en direct sur Antourtan, puis quelques semaines plus tard sur France 3, et enfin en replay sur internet. Du fait du grand nombre de groupes, Elven n'est pas visible tous les ans. En 12e position cette année, les musiciens du Bagad et du Bagadig ont profité d'une bonne exposition. Retrouvez-les entre 18'48 et 20'38, juste après un chœur d'hommes du Pays de Galles (Cor Meibion Orffiws Abertyleri A Chwm), et devançant un ensemble de Gaïtas de Galice (Grupo de Baile Cantigas e Agarimos) :


La Grande Parade au Festival interceltique de Lorient 2017

 

Le groupe adresse un grand merci à tous ses supporters et fans, aux sonneurs, au saxophoniste et aux violonistes, à Christian et son équipe, à Gérard et le camion d'Olivier, aux voisins du local, aux familles et... aux femmes des sonneurs!

Des photos/vidéos du FIL seront prochainement mises en ligne par le webmaster dans un album dédié sur l'espace Flickr officiel du groupe (2017-08LorientFIL). Si vous en avez, merci de contacter Franck :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  . Si cette revue de presse/web vous semble incomplète, vous pouvez nous aider à parfaire cet article par le même moyen.