Le Championnat national des Bagadoù de première catégorie s'est tenu le 14 février dernier au Quartz, à Brest.

Pour sa quatrième participation, le bagad joue son avenir en première, mais rien n'est joué avant la deuxième manche à Lorient. Les résultats définitifs sont consultables ici et le détail des notes  (pdf). 

An tour tan s'est chargé de la diffusion du championnat en direct sur son site et celui de France 3 :

Championnat des Bagadoù - Brest 2016 from An Tour Tan on Vimeo.

Pour les 70 ans de Sonerion, le règlement a été provisoirement modifié... L’assemblée des sonneurs de Bretagne avait en effet décidé d’ouvrir le traditionnel concours de bagadou à d’autres instruments. Aux habituels et incontournables binious, bombardes, tambours et caisses claires, pouvaient venir s’ajouter pour la première fois d’autres instruments comme des cordes ou des cuivres. Cette introduction d’un soupçon d’autres sons restait soigneusement codifiée : les nouveaux instruments étaient autorisés sur un tiers seulement des suites. En outre, contrairement aux autres concours de printemps, il n'y avait pas de terroir imposé :

Alors que Sonerion fête ses 70 ans cette année, la fédération a souhaité innover en proposant des concours 2016 sur des modalités différentes. Au printemps, les bagadoù devront cependant respecter une zone, tout en ayant le choix du terroir qu’ils présenteront, dans une optique de valorisation des particularités musicales régionales. De nouveaux instruments pourront être introduits : à vent comme la clarinette, à cordes comme le violoncelle ou des cuivres comme le saxophone... Tout instrument mélodique acoustique sera donc autorisé, sauf le piano et autres instruments intransportables. Le comité directeur avait déjà permis l’utilisation du chant et de la harpe, à condition qu’ils ne soient pas sonorisés. Pour la deuxième épreuve, qui a lieu en été, le choix du répertoire est libre. 

Pour être juste, il faut préciser que certains instruments "extérieurs" étaient déjà autorisés auparavant. C'est ainsi qu'Elven invite régulièrement des clarinettistes depuis 2012 et des violonistes depuis 2014, sans compter chanteurs, chanteuses ou accordéonistes. Ci-dessous une interview de sortie de scène qui explique comment le Bagad Elven tire parti de cette possibilité :

Revue de presse / médias :

Photos et vidéos

Réseaux sociaux

  • Du fait de la suppression des vidéos ou comptes Youtube des habituels réalisateurs de captations individuelles (RIP Paul Emyque), les espaces de discussions et d'échanges autour des concours ont notablement et durablement été réduits. Les réseaux sociaux ont de ce fait plus bruissé à propos de ces suppressions que sur les résultats du concours lui-même, que ce soit du fait de personnes du milieu bagadoù à titre personnel, ou des habitués géographiquement éloignés qui suivaient jusqu'alors les concours à distance. Pour être équitable, voyez aussi la réponse de Sonerion. Pour cette raison, nous ne sommes pas en mesure de proposer les captures d'écran qui faisaient l'originalité des billets concours de ce site jusqu'à l'an dernier : Lorient 2015Brest 2015, etc.

Le Bagad Elven tient à remercier tout particulièrement les musiciens qui nous ont accompagnés au sein de l’orchestre, aux violons, violons alto et violoncelle, aux clarinettes et à la clarinette basse. Les remerciements vont aussi à l’ensemble des familles, mécènes et sponsors : sans leur soutien, rien ne serait possible.


 

Logo RSS  Wikipedia  Facebook Twitter Flickr Lastfm Youtube

 

Compteur d'affichages des articles
535810